Rénover

L’habitation répond à deux exigences fondamentales :

– la physiologie : faim, sommeil, élimination, sexualité,
– la sécurité : environnement stable, sûr, prévisible.

De plus, elle est soumise à la nature, au progrès et à l’économie.

Pour ces raisons qu’on aurait presque oubliées, la rénovation devient le premier choix, face aux enjeux actuels pour soutenir le bien-être et le confort des français.

Sommaire

Face à ces objectifs sociétaux sinon mondiaux un constat s’impose : chacun doit pouvoir améliorer son habitat dans la mesure de ses moyens. David DEVILA bâtit sur ce front et conçoit .

Vous avez un projet de rénovation ? Recevez en ligne votre devis travaux avec :
Le catalogue de formation en ligne Vous voulez plus de compétences ?
Locataires et propriétaires

Qui sont les français qui rénovent ?

Cela dépend du niveau de dépenses, mais pas seulement. Les locataires peuvent effectuer de petits travaux. Là également cela dépend de plusieurs facteurs.

Les propriétaires comme rénovateur
Ce sont les premiers rénovateurs de biens immobiliers. On distingue trois raisons (voir aussi plus bas pourquoi ?) :

  • Le pouvoir d’achat : le budget est un facteur important (emploi, conjoncture, inflation),
  • Le lieu de vie : statut (couple, famille), sensibilité, envies,
  • La rentabilité : pour les propriétaires bailleurs.
Couple


Et deux objectifs chez les propriétaires :

  • améliorer la qualité de son habitation : réparations, entretien, confort, décoration,
    consommations, normes d’habitation, agencement…
  • augmenter la valeur de son bien : réaménagement, réhabilitation, extension

Chaque bien, propriétaire et objectif étant différents, les projets de rénovation sont finalement uniques; une des raisons pour lesquelles se former à la rénovation promet une meilleure gestion de projet.

Joints Sales
Les locataires rénovateurs

Ils cherchent plus à agrémenter le bien avec de la petite décoration.


Pourtant, l’entretien courant et les réparations collectives sont à leur charge durant la durée de leur occupation.


Le quotidien de portes qui grincent, des joints noirs ou des trous dans les murs finit par déprécier le bien lors de la relocation.

Nombre de logements à rénover en Fance

Quels types de travaux dans quel bien ?

Le fisc français considère un logement ancien si il a plus de 5 ans.
Cela représente 35 millions de logements répartis comme suit :

  • 15 millions d’appartements,
  • 20 millions de maisons.

Même si les budgets varient selon l’habitation, on rénove tout aussi bien des appartements que des maisons. De l’entretien à la construction, on peut distinguer deux approches :

Même si les budgets varient selon l’habitation, on rénove tout aussi bien des appartements que des maisons. De l’entretien à la construction, on peut distinguer deux approches :

Par travaux locatifs :

    • parties extérieures : jardin privatif, auvents, terrasses, gouttières,
    • portes et fenêtres : mécanisme d’ouverture, vitrages, stores volets, grille de portail,
    • parties intérieures : plafonds, cloisons, murs, sols, placards, menuiseries,
    • plomberie : canalisations d’eau, de gaz, fosses septiques, chauffage,
    • électricité : remplacement de certains équipements (interrupteurs, prises de courant,
      ampoules…)
    • autres équipements : lié au contrat de location

 

Par catégorie d’activité :

    • maçonnerie carrelage
    • peinture vitrerie revêtements
    • couverture plomberie chauffage – électricité
    • charpente menuiserie
    • platrerie Isolation
    • serrurerie métallerie
Rénovation, loi Climat
Rénovation loi Climat

Pourquoi se lancer dans la rénovation ?

Deux types de projet :

  • rénovation volontaire : décoration, extension, rafraîchissement
  • rénovation obligatoire : rénovation électrique, énergétique, réparations

Ce point indique par exemple la volonté éventuelle d’une dépense plus importante si les travaux sont liés à du plaisir ou à des normes.

 

La loi Climat et Résilience du 22 Août 2021 fixe un agenda contraignant pour les passoires thermiques locatives (gel des loyers) dès 2023 pour un diagnostic énergétique supérieur à « F ».

2025 : 600.000 logements diagnostiqués « G » ne seront plus louables.

2028 : 1.2 mns de logements diagnostiqués F non plus.

A l’horizon 2034 : objectif diagnostic « E » : 2.6 mns supplémentaires sont visés.

Aujourd’hui, c’est donc 4.4 mns de logements collectifs soit à rénover, soit à exclure du parc locatif soit 30% du parc locatif collectif.

Quatre grandes raisons pour se lancer dans des travaux de rénovation :

  • apporter du confort au quotidien,
  • éviter de déménager,
  • augmenter la valeur du bien,
  • et désormais : être en règle !
Évolution des ménages par poste

Combien ça coûte la rénovation ?

Quand l’envie de fraîcheur vous gagne, on se voit vite dans le rayon bricolage en train de choisir la couleur des murs, les cadres photos ou les étagères…

Pour s’apercevoir que le projet demande un peu de réflexion !

Le bon chantier est celui qui démarre. Aujourd’hui tout est question de prix, compte tenu des dépenses de logement augmentent plus vite que le reste.

Voici donc une première estimation du coût de petite rénovation pour un appartement de 40m2.
Il est non exhaustif. rendez-vous dans les pages devis et estimation de travaux pour en savoir plus.

L'habitation, plusieurs éléments à prendre en compte.

La complexité
Entre compétences, finitions, et certifications, les projets vont de facilement réalisables jusqu’à trop compliqué voire réservé aux professionnels.

Les rafraîchissements de peinture sont faciles et peu coûteux sans demander de garantie de qualité.

Le catalogue de formation en ligne Vous voulez plus de compétences ?

Beaucoup de projets n’exigeant pas de certification,
Les formations David DEVILA apprennent à maîtriser les différents types de travaux. mais plutôt un minimum de compétences pour fournir un travail suffisamment soigné :

  • des outils spécifiques,
  • des techniques de finition,des connaissances générales (matières, bonnes pratiques astuces…)

Le financement
La baisse des salaires conjuguée à la hausse des prix découpe le pouvoir d’achat. Les artisans de la rénovation sont sursollicités mais coincés dans la tentation de la croissance.
Les modifications, reports ou annulations de rénovation sont quotidiens.
Pour toutes ces raisons la montée en compétences devient la solution pour relever le challenge