09Oct

Zoom sur les taux d’intérêt des crédits immobiliers

Les taux des crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bas. Pourtant, il existe de grosses différences au niveau du taux d’intérêt lorsque vous vous adressez à différentes banques. En effet, les taux d’intérêt des prêts immobiliers dépendent de plusieurs éléments. Alors pourquoi les taux sont-ils différents ? Faut-il changer d’établissement pour obtenir un meilleur taux ? Doit-on faire appel à un courtier ? La réponse dans cet article.

Pourquoi les taux d’intérêt varient-ils ?

Différents phénomènes économiques expliquent que les taux d’intérêt fluctuent. Par exemple, s’il y a beaucoup de demandes de prêt, les taux vont mécaniquement augmenter et inversement. C’est la loi de l’offre et de la demande. Mais la seule loi du marché n’explique pas tout.

Les politiques macroéconomiques de lutte contre l’inflation, de politique monétaire de la banque centrale européenne (BCE) etc. ont également une influence, à la hausse comme à la baisse, sur les taux d’intérêt. Actuellement, les taux d’intérêts sont à leurs plus bas niveaux historiques, c’est donc le moment idéal pour effectuer un prêt à moindre coût !

Sur quels critères les taux d’intérêt évoluent-ils ?

Outre ces règles générales, les taux de crédits immobiliers sont également influencés par d’autres critères :

  • Le profil de l’emprunteur : le taux d’intérêt peut augmenter si votre profil, par exemple votre situation professionnelle, constitue un risque de non-remboursement du prêt pour la banque.
  • L’apport: Plus votre apport est élevé, moins les risques pour la banque sont importants. Cela engendre une baisse du taux d’intérêt de votre crédit.
  • Le type de taux selon votre crédit : il existe différents types de taux applicables à un prêt immobilier. Si vous choisissez un taux variable, votre taux d’intérêt sera généralement faible, mais il peut évoluer dans le temps suivant la conjoncture et devenir plus conséquent, ce qui augmentera vos intérêts. Au contraire, avec un taux fixe, vos intérêts seront plus importants au départ, mais vous avez l’assurance qu’ils n’augmenteront pas dans le temps.
  • La durée de l’emprunt : plus la durée de l’emprunt est longue, plus le taux sera élevé. 
  • La politique commerciale de la banque : si l’organisme financier souhaite développer sa clientèle d’emprunteurs immobiliers, elle consentira des efforts sur ses taux de crédits immobiliers, afin de convaincre un maximum d’emprunteurs de la rejoindre. 
  • L’emplacement du bien immobilier : si certains établissements bancaires ont une politique tarifaire commune sur l’ensemble du territoire, d’autres sont organisés en caisses régionales avec des fixations de taux effectuées de façon indépendante. Ainsi, d’une région à l’autre, au sein d’un même groupe, vous pouvez trouver des taux différents.

Tous ces facteurs expliquent pourquoi il existe de tels écarts entre le taux moyen du marché et les taux qui peuvent parfois vous être proposé dans les différents organismes bancaires.

Voilà pourquoi il peut être avantageux, si vous souhaitez emprunter en vue d’un achat immobilier, d’interroger différentes banques afin de faire jouer la concurrence et obtenir ainsi le meilleur taux possible.

Si vous souhaitez bénéficier d’un audit gratuit par téléphone ou en savoir plus sur notre programme de formation : “Investir dans l’immobilier avec la construction de maisons individuelles”, vous pouvez réserver un appel gratuit en cliquant ici.

ABOUT THE AUTHOR

David DEVILA

Écrire un commentaire