Acheter un terrain à bâtir en 2020-21 sans risque

Acheter un terrain à bâtir en 2020-2021 sans risque

Acheter un terrain à bâtir en 2020-2021 sans risque

Avant l’achat d’un terrain à bâtir en 2020 et en 2021, il convient d’analyser un très grand nombre de données pour éviter toute mauvaise surprise à court, moyen et long termes.

Terrain à bâtir en 2020-2021 : évitez les aléas

Il existe autant de raisons de vouloir acheter une parcelle pour construire sa résidence que de projets d’investissements immobiliers. Mais les actualités rappellent régulièrement l’importance de bien choisir l’emplacement d’un terrain à bâtir, et prendre les dispositions nécessaires pour que votre achat immobiliersoit une réussite.

Prévoir les catastrophes naturelles en 2020-2021

À ce jour, 2/3 des villes et communes françaises sont exposées à des risques naturels. En conséquence, qu’il s’agisse d’acheter un terrain en lotissement ou un terrain isolé, il faudrait, avant toute considération financière, étudier son environnement. Cela paraît évident et pourtant, de Xynthia en 2010 aux récentes inondations de la vallée de la Roya, sans oublier les incendies forestiers de l’été, des bâtiments sont encore régulièrement construits dans des zones à risques. Le bilan de ces catastrophes est souvent lourd et ce sont toujours les propriétaires qui en souffrent le plus. S’il est impossible de prévoir ces aléas climatiques, il est néanmoins possible d’observer les risques potentiels :

  • La zone est-elle inondable, même exceptionnellement ?

  • Existe-il une faille sismique proche ?

  • La commune a-t-elle fait l’objet de glissements de terrain ?

  • La région est-elle sujette aux tempêtes ou même aux tornades ?

  • Y a-t-il des risques d’incendies, d’éboulis ou d’avalanches ?

Un projet d’investissement devrait également se faire au regard de la proximité d’industries, avec les conséquences à envisager en cas d’accident. Les incidents dans les usines AZF (Toulouse, 2001) et Lubrizol (Rouen, 2019) ont pu faire réfléchir de nombreux acquéreurs quant au lieu d’achat de leurs terrains constructibles.

Étude du sol : prérequis avant toute construction

Outre les risques naturels et technologiques, l’investisseur doit aussi vérifier l’état des sols, sous et autour de la parcelle à construire. L’étude du sol doit faire partie de l’acte d’achat d’un terrain à bâtir en 2020-2021. Néanmoins une recherche sur le site Géorisques permettra de s’informer en amont, avant même d’engager un projet. Parmi les risques les plus courants, il existe :

  • La présence de cavités souterraines naturelles;

  • L’existence de galeries minières et d’anciennes exploitations;

  • Le retrait/gonflement des argiles en cas de sécheresse ou d’inondation;

  • L’instabilité des sols humides ou alluvionnaires;

  • La pollution des terrains (sites d’enfouissement, anciens élevages);

  • La présence de réseaux de canalisations.

Évidemment, le nom des rues peut aussi apporter quelques indications précieuses : route des Carrières, allée de la Source, etc.

Outils pour réussir un projet immobilier en 2021

Heureusement, l’acheteur immobilier peut s’appuyer sur de nombreux documents fournis par les collectivités et autres experts. Attention toutefois : il n’est pas rare que des communes en quête de revenus, allouent trop facilement des permis de construction.

PLU, RNU, carte communale : des mines d’informations

Faire preuve de bon sens dans un projet de construction résidentielle, c’est aussi s’appuyer sur les entités compétentes pour obtenir des données fiables. La mairie, les notaires voire mêmes des habitants peuvent vous apporter quantité d’informations pour bien choisir votre terrain à bâtir en 2020-2021. Voici quelques exemples de documents à consulter impérativement avant de vous lancer dans l’acquisition d’une parcelle constructible :

  • PLU ou Plan Local d’Urbanisme (règles de construction et de constructibilité);

  • PPR ou Plan de Prévention des Risques;

  • Carte communale (plan des zones constructibles ou non);

  • RNU ou Règlement National d’Urbanisme;

  • Informations fournies par le site du ministère de l’Environnement.

Choisir son terrain : attention aux permis douteux

Face à la pression urbaine, préfectures et mairies peuvent parfois accorder des permis de construction un peu trop rapidement. L’attrait financier qu’offrent certains promoteurs peut aussi malheureusement influencer des élus souhaitant pourtant bien faire, pour le budget de leurs communes. Ce sont souvent les zones inondables qui sont concernées et ce sont toujours les habitants qui paient le prix fort (Xynthia, Roquebrune). Ces précautions valent également si votre projet consiste à acheter un bien immobilier existant. Pour en savoir plus sur la viabilité d’un terrain constructible, découvrez notre article sur le sujet.

David Devila accompagne les investisseurs et les primo-accédants dans leurs projets immobiliers. Découvrez dès maintenant notre vidéo Youtube sur le sujet du terrain constructible et rejoignez-notre communauté Facebook.

Retour haut de page