crédit immobilier en 2020-21
28Nov

Reconfinement et crédit immobilier en 2020-21

Reconfinement et crédit immobilier en 2020-21

Le nouveau confinement pose de nombreuses questions, notamment pour ceux qui envisagent un crédit immobilier en 2020-21. Quel est l’impact réel au regard de la situation ?

Peut-on envisager l’achat d’un logement en 2020-21 ?

Avec un reconfinement qui prendra fin, au mieux, en janvier 2021, les acquéreurs accusent un nouveau coup. Ceux qui ont un prêt immobilier en cours, comme ceux qui projettent d’acquérir un logement en 2020-21, envisagent avec inquiétude les répercussions de ce nouveau revers.

La vente de biens immobiliers en 2020 a continué

Première constatation : ni le premier confinement, ni la crise économique n’ont altéré les envies d’achat des Français. Les transactions immobilières ont même connu un rebond spectaculaire cet été, en partie dû aux envies d’espace des citadins cloîtrés malgré eux. Cependant, pour ceux qui ont acheté leur bien à crédit, le reconfinement pose question. Bon nombre de foyers anticipent – ou subissent d’ores et déjà – une baisse de revenus. Comment, dans ces conditions incertaines, continuer à rembourser les échéances de prêt immobilier ? Heureusement, des solutions existent en cas de difficultés financières passagères. Et, contrairement à ce qui s’est passé en mars dernier, les professionnels ont anticipé ce nouveau confinement.

Des banques préparées à réagir au 2e confinement

Au vu des chiffres de vente de biens immobiliers en 2020, les banques se sont organisées. Les délais supplémentaires dans le traitement des dossiers ne devraient pas être aussi longs qu’au printemps. Cependant, les personnes ayant signé un compromis de vente en 2020 ont tout intérêt à rallonger la condition suspensive. Celle-ci, obligatoire en cas d’achat de logement à crédit, assujettit la signature effective à l’obtention du prêt immobilier. Généralement, la durée de cette clause est de 30 jours, mais elle peut être poussée jusqu’à 60 jours. Quant aux assurances emprunteur, les formalités ont été allégées. Il est souvent possible de remplir soi-même le questionnaire médical et/ou de bénéficier d’une téléconsultation.

Crédit immobilier en 2020-21 : pas de panique !

Les perspectives incertaines quant à la reprise économique et l’impact de cette situation sur le budget des ménages pèsent sur le moral des Français. Néanmoins, les détenteurs d’un prêt immobilier en 2020 n’ont peut-être pas de raison de s’inquiéter outre mesure.

Les possibilités offertes aux emprunteurs

Outre la condition suspensive évoquée plus haut, les personnes souscrivant un crédit immobilier en 2020-21 disposent de recours en cas d’impossibilité de régler leurs mensualités. Dès 24 mois de remboursement révolus, il est normalement possible de suspendre les échéances, pour une période maximale de 12 mois. Attention cependant : cette clause, gratuite en elle-même, engendre des intérêts de prêt immobilier supplémentaires. Elle demande également un délai pour tre mise en place : il convient donc d’anticiper. Dans tous les cas, la première mesure à prendre est de contacter son banquier pour lui expliquer la situation. Reste une situation plus épineuse : celle des prêts-relais.

Le cas particulier des prêts-relais

Ce type de crédit permet d’obtenir une avance bancaire sur la vente d’un bien immobilier, afin de permettre l’acquisition d’un nouveau logement. Dès que la transaction est conclue, il est possible de rembourser le prêt-relais par anticipation, sans pénalités. Ces contrats sont de courte durée, généralement 12 mois renouvelables. Les débiteurs arrivant en fin de période peuvent donc reconduire leur prêt pour une année supplémentaire. Cependant, pour ceux arrivant au bout des 24 mois, cette solution n’est pas envisageable. C’est le cas par exemple de certains achats de logements sur plans. Restent alors trois possibilités :

  • mettre le bien en location;

  • passer d’un prêt-relais à un crédit classique, dit « amortissable »;

  • diminuer le prix de vente du bien – sachant que le prêt-relais est généralement calculé sur 70% de ce prix.

Cet article vous a plu ? Découvrez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube !

ABOUT THE AUTHOR

David Devila