MaPrimeRénov' 2020
19Sep

MaPrimeRénov’ 2020 pour la rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ 2020 pour la rénovation énergétique

Demandez MaPrimeRénov’ 2020 et profitez d’une aide financière pour vos travaux de rénovation énergétique. Voici comment bénéficier de cette prime.

Les conditions d’attribution de MaPrimeRénov’ 2020

La prime de transition énergétique également appelée MaPrimeRénov’ est entrée en vigueur en janvier 2020. L’obtention de cette aide financière écologique est doublement encadrée.

Les travaux de rénovation éligibles à la prime

MaPrimeRénov’ 2020 permet d’aider financièrement les ménages à rénover leur logement ancien et d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments. Ces travaux de rénovation énergétique doivent être :

  • Indiqués dans l’annexe 1 du décret n°2020-26 du 14 janvier 2020 comme les chaudières au bois, les équipements de chauffage à l’énergie solaire, ou l’isolation des murs en façade;
  • Réalisés par des professionnels qualifiés RGE (reconnus garants de l’environnement);
  • Effectués dans la résidence principale des demandeurs. Le logement doit avoir été achevé depuis au moins 2 ans et être occupé par les propriétaires.

Cette dernière condition devrait être assouplie pour MaPrimeRénov’ 2021. Selon le plan « Relance France » présenté par le gouvernement le 3 septembre 2020, à partir de janvier 2021, les propriétaires bailleurs et les copropriétés devraient également bénéficier de cette aide.

Les bénéficiaires de l’aide financière écologique

MaPrimeRénov’ 2020 est versée si les revenus des propriétaires ne dépassent pas les plafonds fixés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Le montant de ces plafonds diffère selon la composition du ménage et la localisation du logement (en Île-de-France ou en dehors de l’Île-de-France). Pour chaque situation, il existe 2 niveaux de revenus qui déterminent le montant de la prime de transition énergétique : les ressources modestes et les ressources très modestes. Ainsi, en 2020 un couple avec un enfant habitant hors de l’Île-de-France est considéré comme ayant des revenus modestes si son revenu fiscal 2019 est inférieur à 33.547€. Ses revenus sont très modestes s’ils sont inférieurs à 26.170€. Pour une personne seule habitant en Île-de-France, les plafonds sont de 25.068€ (revenus modestes) et 20.593€ (revenus très modestes). Avec le plan de relance, le gouvernement a annoncé qu’en 2021 tous les ménages, quels que soient leurs revenus, pourraient bénéficier de cette prime pour leur investissement immobilier 2021.

Le versement encadré de MaPrimeRénov’ 2020

Si les travaux envisagés sont éligibles à la prime de transition énergétique, les propriétaires peuvent faire une demande d’aide financière pour travaux écologiques. Le montant prévu par la loi pour MaPrimeRénov’ 2020 est ensuite versé.

MaPrimeRénov’, un montant variable

Le montant de MaPrimeRénov’ 2020 dépend des revenus des demandeurs et doit respecter certaines limites :

  • Il ne peut pas dépasser 20.000€ par logement sur 5 ans.
  • Pour chaque type de travaux, un plafond de dépenses éligibles est fixé. Pour une chaudière fonctionnant au bois, il est de 18.000€ TTC. Pour l’isolation des murs par l’extérieur, il est de 70€/m².
  • Un montant maximum de la prime est prévu en fonction des travaux réalisés et des revenus des demandeurs (annexe 1 de l’arrêté du 14 janvier 2020). Ainsi, pour remplacer des fenêtres simple vitrage par du double vitrage, la prime s’élève à 100€ par fenêtre pour les ménages très modestes et 80€ par fenêtre pour les revenus modestes.

Pour MaPrimeRénov’ 2021, un nouveau barème devrait être mis en place avant la fin de l’année 2020.

Le processus d’obtention de MaPrimeRénov’ 2020

La demande de prime de transition énergétique doit être faite avant le début des travaux sur le site dédié à MaPrimeRénov. Après avoir obtenu un devis d’un professionnel qualifié RGE, les demandeurs peuvent déposer leur demande sur le site. Ils reçoivent alors un mail confirmant la réception de cette demande. Cet accusé de réception ne vaut pas acceptation de la prime écologique. Il est donc recommandé d’attendre la décision de l’Anah avant de commencer les travaux. Une fois les travaux de rénovation réalisés et la facture transmise, les demandeurs reçoivent la prime. Il est également possible de demander une avance pour les ménages aux revenus très modestes.

Pour en savoir plus sur MaPrimeRénov’ et profitez d’astuces pour vos investissements immobiliers en 2020 et 2021, suivez-nous sur Twitter et découvrez les vidéos de David Devila sur YouTube.

ABOUT THE AUTHOR

David Devila