22Jan

Location nue ou meublée, quelle solution choisir ?

Quelle est la différence entre un bail de location nue ou de location meublée ?

La location nue consiste en la location d’un bien immobilier nu, c’est-à-dire vide de tout meuble.

La location meublée, consiste, à l’inverse, à louer un bien immobilier équipé d’un certain nombre d’équipements, à savoir « le mobilier suffisant pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement ».

Quels sont les meubles obligatoires pour pouvoir faire de la location meublée ?

Dans le cadre de la location meublée au titre de la résidence principale du locataire, certains équipements sont obligatoires sous peine de voir son bail de location meublée requalifié en location nue.

Parmi les éléments d’ameublement indispensables, on compte :

  • De la literie avec une couette ou une couverture,
  • Des volets ou rideaux dans les chambres,
  • Les équipements indispensables à la cuisine, c’est-à-dire des ustensiles de cuisine, des plaques de cuisson, un four ou un four à micro-ondes, un réfrigérateur, avec, à défaut d’un congélateur, un compartiment de congélation, c’est-à-dire présentant une température maximale de -6°,
  • Le bien doit aussi être équipé de vaisselle suffisante pour la capacité d’accueil du logement de sorte que tout le monde puisse prendre son repas simultanément,
  • Une table,
  • Des chaises,
  • Des étagères de rangement,
  • Des luminaires dans toutes les pièces
  • Du matériel d’entretien ménager adapté au logement.

Faut-il privilégier la location nue ou la location meublée ?

La location vide ou nue est généralement davantage prisée par des locataires qui prévoient une installation pérenne. Les changements de locataires et les frais de remise en état du logement sont donc moins importants.

En revanche, la location meublée offre de nombreux avantages, notamment au niveau fiscal. En effet, les loyers sont imposés dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En tant que propriétaire, vous avez le choix entre le régime forfaitaire, avec lequel vous n’êtes imposé que sur la moitié de vos recettes locatives, et le régime réel qui permet de déduire les charges et les amortissements de vos recettes locatives.

Enfin, précisons également que dans le cadre d’une location meublée, la durée préavis du propriétaire est de seulement 3 mois avant la fin du bail contre 6 mois pour une location vide.

Si vous souhaitez bénéficier d’un audit gratuit par téléphone ou en savoir plus sur notre programme de formation : “Investir dans l’immobilier avec la construction de maisons individuelles”, vous pouvez réserver un appel gratuit en cliquant ici.

ABOUT THE AUTHOR

David DEVILA