Découvrez l'impact énergétique sur le marché immobilier

L’impact énergétique sur le marché immobilier

L’impact énergétique sur le marché immobilier

Le marché immobilier en valeur énergétique 

Investir sur le marché immobilier 2020 – 2021 oblige à s’intéresser à l’incidence de la transition écologique sur le prix des logements.

Bénéfice du placement et étiquettes énergétiques

Le rapport du Commissariat Général au Développement Durable indique qu’au 1er janvier 2018, 17% des résidences principales sont étiquetées très énergivores. Les étiquettes énergétiques ont une incidence considérable sur la valeur du logement lorsqu’on souhaite acheter un bien. De la même manière, le coût de fonctionnement du logement est plus conséquent pour les maisons considérées comme de vraies passoires thermiques. Par exemple, pour un bien de 100 m², la performance énergétique est la suivante :

  • Étiquette A : consommation inférieure à 50 kWh/m²/an, pour un coût inférieur à 250€/an;
  • Étiquette B : consommation comprise entre 51 et 90 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 251 et 500€/an;
  • Étiquette C : consommation comprise entre 91 et 150 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 501 et 750€/an;
  • Étiquette D : consommation comprise entre 151 et 230 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 751 et 1150€/an;
  • Étiquette E : consommation comprise entre 231 et 330 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 1151 et 1650€/an;
  • Étiquette F : consommation comprise entre 331 et 450 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 1651 et 2250 €/an;
  • Étiquette G : consommation estimée supérieure à 450 kWh/m²/an, pour un coût évalué entre 2250€/an.

Les logements de la catégorie E sont les plus nombreux sur le marché de l’immobilier national.

Incidence de la valeur verte sur le prix d’achat

La consommation énergétique du bien ciblé doit être prise en compte pour réaliser un investissement immobilier rentable. Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), d’un bien en vente ou mis en location, est obligatoire. Le DPE est un bilan thermique grâce auquel la consommation du bien est évaluée. Cette estimation attribue au logement l’étiquette énergétique équivalente, mais elle occupe également une part importante dans le calcul du prix de vente. Pourtant, la bonne place dans ce classement énergétique ne fait pas tout. En effet, un bien E entièrement rénové sera valorisé par l’ensemble des travaux effectués et pas uniquement par la transformation de l’étiquette E en A. Le marché immobilier 2020 – 2021 prend de plus en plus en compte, cette valeur verte pour améliorer l’attractivité de certains territoires. Dans les zones où le marché immobilier comporte plus de demandes que d’offres, ces performances énergétiques sont un peu mises de côté. Effectivement, la valeur énergétique du logement a moins d’impact sur le prix de vente, et les marges de négociation sont plus réduites dans ces zones tendues.

Avantages financiers sur le marché immobilier 

Réhabiliter des investissements immobiliers grâce à des dispositifs financiers, produit des effets environnementaux bénéfiques, mais valorise aussi la rentabilité locative.

Le dispositif financier soutient l’achat d’un bien

Acheter un bien énergivore peut coûter extrêmement cher, car ce logement se situe en plein centre-ville. Effectivement, il s’agit, la plupart du temps, d’appartement dans des immeubles anciens où isolation et chauffage datent d’une autre époque. Ainsi, le prix de vente d’un appartement à Angers ou à Bordeaux s’élèverait à 10 et 4% de plus que dans d’autres villes. Pourtant, ces logements énergivores peuvent être améliorés grâce à des dispositifs financiers tels que MaPrimeRénov’, par exemple. Ce dispositif financier élargi est accessible non seulement aux ménages les plus modestes, mais il s’étend également aux propriétaires aisés ainsi qu’aux bailleurs. En effet, le renforcement de MaPrimeRénov’ est, dès lors, du pain béni pour les investissements immobiliers. Comme cela, même les copropriétés peuvent obtenir cette subvention pour la rénovation énergétique globale de la copro.

La localisation de l’investissement immobilier

Investir sur le marché immobilier 2020 – 2021, devenir bailleur et se constituer un patrimoine immobilier est à la portée de tous. La précarité énergétique du parc des logements locatifs privés est effective. En effet, environ 26% de ces biens loués font partie des passoires thermiques selon l’Observatoire de référence (ONPE). Or, la rentabilité locative découle directement de la performance énergétique. Dès janvier 2021, les investissement locatifs, grâce aux avantages du dispositif MaPrime Rénov’, pourront profiter de travaux de rénovation énergétique. Ainsi les locataires profiteront d’une baisse significative et durable de leur consommation mais surtout de leur facture. De plus, la valeur de ce placement locatif augmentera incontestablement, offrant ainsi une rentabilité locative supérieure aux bailleurs. Investir dans la valeur verte du marché immobilier, est dès lors bénéfique a tous niveaux.

Informez-vous sur le marché immobilier en visionnant les vidéos YouTube de David Devila. Suivez-le également sur ses réseaux sociaux : Instagram, Facebook, Pinterest et aussi Twitter.

Retour haut de page