investissement locatif 2020

Investissement locatif 2020

Face aux faibles taux des divers comptes épargne, l’investissement locatif 2020 est devenu un placement immobilier particulièrement rentable pour tous les français.

Les bons choix d’investissement locatif 2020

Investir dans la pierre pour de la location saisonnière ou de longue durée, n’est intéressant que lorsque l’opération d’achat est menée convenablement.

Choisir un bail locatif en fonction de son temps

La location vide offre une stabilité au bailleur. En effet, ce dernier perçoit un loyer durant 3 ans (durée standard d’un contrat de location). De plus, le préavis, en cas de résiliation d’un bail de location non meublée, est alors fixé à :

  • 6 mois avant l’échéance du bail lorsqu’il est délivré par le propriétaire ;
  • 3 mois quand il provient du locataire (1 mois en zone tendue).

Le bail locatif d’un meublé est établi sur une année reconductible. Lorsque le propriétaire peut se consacrer lui-même à la gestion de son bien locatif, cet investissement immobilier présente d’autres avantages :

  • Ce type de bail est très recherché pour des petites surfaces ;
  • Le propriétaire bénéficie de 3 mois de préavis.

Investir en locatif au plus près de chez soi

L’emplacement du bien immobilier à louer est un critère à prendre en considération. En effet, il est plus simple d’opter pour la proximité pour intervenir rapidement en cas de :

  • Panne d’un appareil ménager dans le logement loué ;
  • Remplacement d’un mobilier endommagé ;
  • Entretien de l’habitat.

Car si le bien locatif est confié à des gestionnaires immobiliers, et outre les frais permanents, ces interventions seront plus onéreuses pour le propriétaire. Dans les grandes villes comme Paris où les prix immobiliers sont excessifs, il est alors préférable de sélectionner les agglomérations environnantes. Car tout en bénéficiant des éléments attractifs de la capitale, l’immobilier locatif 2020 reste moins coûteux.

S’assurer de la rentabilité de son investissement locatif 2020

Pour réussir son investissement immobilier, le bien locatif doit pouvoir s’autofinancer et générer une rentabilité plus élevé que le PEL ou le livret A, par exemple. Aussi, outre le calcul du rendement net, il faut tenir compte d’autres paramètres comme suit.

Les frais de gestion d’un investissement locatif

Il faut donc également porter une attention toute particulière quant aux frais de gestion du logement à louer :

  • quittances de loyers ;
  • contrat de location ;
  • appels téléphoniques…

Ces documents administratifs et ces échanges téléphoniques peuvent rapidement devenir chronophages. Pour optimiser ce temps, ces tâches peuvent être confiées à un professionnel de la gestion immobilière. Cependant, ce confort représente :

  • 4 à 7% des loyers d’un logement vide ;
  • 7 à 15% pour un meublé.

Il est alors pertinent de vérifier les tarifs des prestations proposées par les agences afin de trouver le bon compromis entre les parties gérables soi-même et celles à déléguer.

Opter pour la bonne fiscalité

S’attacher au choix de la fiscalité est tout aussi important. Il faut notamment s’interroger  sur des points tels que :

  • Choisir un régime fiscal réel ou celui d’une microentreprise ;
  • Choisir le statut de LMN (Loueur meublé professionnel) ou LMNP (Loueur en meublé non professionnel).

Pour réussir son placement immobilier tout en réduisant ses impôts sur les revenus fonciers, il est possible d’effectuer une opération dite de déficit foncier. En effet, lorsque les charges du bailleur dépassent les revenus locatifs, elles peuvent entraîner une baisse des impôts jusqu’à 21%. Deux dispositifs fiscaux le permettent :

  • Dans l’immobilier ancien : le Denormandie, en réalisant de grands travaux ;
  • Dans l’immobilier neuf : la loi Pinel.

Dans tous les cas, il faudra respecter les plafonds de loyers 2020 et louer le bien immobilier sur une  longue durée, jusqu’à 12 ans.

Se lancer dans l’immobilier locatif est pertinent en 2020 lorsque tous les paramètres d’investissements immobiliers sont pris en compte pour garantir son rendement.

Retour haut de page