pièges investissement locatif 2020

Investissement locatif 2020, les pièges à éviter

Investissement locatif 2020, les pièges à éviter

L’investissement locatif 2020 comporte certains risques. Pour s’en prémunir, les acquéreurs doivent prendre le temps de la réflexion et de l’analyse.

Un projet d’investissement locatif 2020 encadré

Avant de commencer à rechercher un bien immobilier dans lequel investir, les acquéreurs doivent définir leurs conditions d’achat. Qu’il s’agisse des objectifs de l’investissement ou du budget alloué au projet, tout doit être clair pour acheter un bien immobilier adapté.

Quels sont les objectifs de l’investissement ?

Il existe de nombreuses raisons de vouloir investir dans l’immobilier en 2020 et 2021 :

  • Acheter un bien pour y habiter à la retraite;

  • Profiter d’une défiscalisation de type Pinel, Censi-Bouvard, ou Denormandie;

  • Bénéficier de revenus complémentaires grâce aux loyers;

  • Faire une plus-value lors de la revente de l’appartement ou de la maison.

En fonction du ou des objectif(s) recherché(s), le bien adapté au projet ainsi que ses caractéristiques (localisation, superficie, équipements, etc.) seront différents. Il est donc essentiel de clarifier en amont les buts de l’achat immobilier. En outre, pour analyser le bien-fondé d’un investissement immobilier, il est nécessaire d’avoir une vision à long terme. Mieux vaut donc ne pas se précipiter en cas de coup de cœur.

Déterminer le budget pour un achat immobilier

Comme pour tout placement, les investisseurs immobiliers doivent connaître le budget qu’ils vont allouer à l’achat et à la gestion de leur bien. Pour l’achat, le recours à un prêt bancaire est le plus souvent nécessaire. Les investisseurs doivent soigneusement préparer leur dossier en tant qu’emprunteurs afin d’obtenir un crédit immobilier aux meilleures conditions. Au-delà du prix d’achat, un investissement immobilier locatif entraîne des frais annexes dont il faut tenir compte pour déterminer le coût global de l’opération :

  • Les éventuels travaux de rénovation notamment en cas d’investissement dans un immeuble ancien;

  • La taxe foncière;

  • Les charges de copropriété;

  • Les assurances : assurance habitation PNO (Propriétaire Non Occupant), et le cas échéant une assurance garantie des loyers impayés (GLI);

  • Les impôts supplémentaires dus aux revenus locatifs;

  • Les frais de gestion locative si celle-ci est déléguée à une agence immobilière par exemple.

Analyser le marché immobilier et gérer le bien

Pour un investissement locatif 2020, les acquéreurs doivent connaître le marché immobilier local afin de trouver un bien en adéquation avec leur recherche. Ils pourront ensuite s’interroger sur les modalités de gestion du bien mis en location.

L’étude du marché immobilier local

Pour que l’investissement locatif 2020 soit rentable, les propriétaires doivent notamment :

  • Limiter la vacance locative afin de profiter de revenus locatifs réguliers;

  • Demander un loyer juste dont le montant permet de couvrir une partie ou l’ensemble des frais de l’investissement tout en n’étant pas trop élevé pour que le bien soit loué aisément;

  • Étudier l’environnement à proximité du bien (transports en commun, proximité des axes routiers, commerces, équipements sportifs, établissements scolaires, etc.) afin de s’assurer que la ville et le quartier où ils envisagent d’investir sont attractifs pour de futurs locataires;

  • Choisir un bien adapté aux locataires visés. Ainsi, si le logement s’adresse à des étudiants, il doit plutôt être proche d’une université, des transports en commun, et avoir une petite superficie afin de correspondre à leur budget.

La gestion d’un investissement locatif 2020

En investissant dans l’immobilier locatif, les propriétaires se retrouvent à devoir gérer un bien en plus de leur résidence principale. Celui-ci n’est, de plus, pas toujours proche de l’endroit où ils habitent. Or, la mise en location et la gestion locative d’un appartement ou d’une maison demande du temps : visites des futurs locataires, étude des dossiers, suivi des travaux, problèmes de loyers impayés, etc. À défaut d’être disponibles pour gérer leur bien, les propriétaires peuvent déléguer la gestion locative à une agence immobilière, en contrepartie du paiement de frais de gestion.

Pour en savoir plus sur les critères de choix d’un investissement immobilier en 2020 et 2021, découvrez la vidéo de David Devila, et suivez-le sur les réseaux sociaux (YouTube, Twitter, Facebook, Instagram, ou encore Pinterest).

Retour haut de page