investissement locatif en 2020
11Août

Rentabilité d’un investissement locatif en 2020

Rentabilité d’un investissement locatif en 2020

Avant d’envisager un investissement locatif en 2020, il est indispensable d’en calculer le rendement. Vous êtes ainsi assuré de faire le bon choix.

Investissement locatif en 2020 : quelle rentabilité ?

En cette période de crise, l’investissement immobilier en 2020 attire de nombreux candidats, en raison notamment du côté rassurant de ce type de placement. Reste à savoir comment calculer au plus juste la rentabilité réelle d’un investissement dans la pierre.

Bien envisager l’investissement immobilier en 2020

L’achat d’un appartement ou d’un immeuble de rapport s’avère parfois plus rentable que des placements financiers ou encore une épargne bloquée. Pour en être sûr, il convient de tenir compte de différents facteurs : le coût d’achat, mais aussi les charges directes et charges indirectes. Ainsi, pour calculer la rentabilité de votre investissement locatif en 2020, vous devez connaître plusieurs paramètres :

  • Le prix d’achat du bien, incluant les frais de notaire et le coût des travaux éventuels;
  • Le montant prévisionnel du loyer;
  • Les charges non récupérables (assurances, frais de gestion et/ou de copropriété…);
  • Les impôts et taxes.

Calcul de rentabilité brute et nette en 2020

Avant toute chose, il est essentiel d’estimer le rendement que vous pouvez espérer pour votre investissement locatif en 2020. Ceci se calcule simplement en multipliant le loyer mensuel attendu par 12, puis par 100. En divisant cette somme par le coût d’achat initial (tous frais inclus), vous obtenez le taux de rentabilité brute en 2020. Pour évaluer de façon plus réaliste les gains envisageables grâce à votre investissement locatif, vous devez connaître la rentabilité nette. Le calcul est à peu près le même, mais on soustrait du montant des loyers toutes les charges non récupérables. Cela donne donc la formule suivante : (loyer mensuel x 12) x 100 – charges / Coût d’achat total.

Rendement et fiscalité d’un investissement locatif

La rentabilité de votre achat doit tenir compte de son montant et de la mensualité que vous remboursez pour votre crédit immobilier. Mais d’autres éléments rentrent en ligne de compte, comme par exemple les charges fiscales ou la vacance locative.

Anticiper le rendement réel de votre investissement

Le taux de rentabilité nette en 2020 donne une estimation intéressante mais optimiste des gains que vous pouvez attendre. En effet, ce calcul ne tient pas compte de la vacance locative, c’est-à-dire des périodes où le logement sera vide. Pendant ce temps, vous devrez quand même assumer les charges fixes, notamment le remboursement du prêt immobilier. Vos calculs de rentabilité doivent aussi tenir compte des charges fiscales (taxe foncière et impôt sur les revenus immobiliers). Au final, vous avez tout intérêt à sous-évaluer vos rentrées d’argent, en intégrant par exemple un mois de vacance locative dans vos calculs. Enfin, il est judicieux de garder de côté une épargne pour couvrir quelques mensualités de votre prêt en cas de problème.

Comment obtenir un investissement locatif rentable ?

Plusieurs points essentiels sont à prendre en considération pour que votre bien immobilier puisse être rentable. Tout d’abord, vous devez choisir avec soin l’emplacement de l’appartement ou de l’immeuble de rapport que vous souhaitez acheter. Renseignez-vous notamment en amont sur la demande locative existante dans la ville qui vous intéresse. D’autre part, il existe plusieurs dispositifs d’aménagement sur la fiscalité des investissements locatifs. Ainsi, la loi Pinel vous offre une réduction d’impôt sur un bien neuf que vous vous engagez à louer pendant au moins 6 ans. Le dispositif Denormandie, quant à lui, permet d’encourager la rénovation de logements anciens destinés eux aussi à la location.

 

ABOUT THE AUTHOR

David Devila