Terrain pour construction de maison 2020
26Juil

Comment choisir son terrain de construction ?

La construction de maison en 2020 nécessite une recherche de terrain. Or, trouver la parcelle idéale requiert d’étudier un minimum son environnement.

Construction de maison en 2020 : l’emplacement

Pour mieux apprécier le lieu et le cadre de vie du terrain, il est conseillé de le visiter plusieurs fois, dans diverses conditions météorologiques et à différents moments de la journée.

Environnement du terrain constructible

Dans un souci d’harmonisation du patrimoine architectural régional, chaque commune dispose de ses règles relatives :

  • Au style du bâti ;
  • Aux matériaux de construction ;
  • À la couleur des toits et des façades.

Il est donc important de se renseigner auprès de la mairie sur les autorisations et les restrictions appliquées à la construction de maison en 2020. D’autres critères sont également considérables dans son projet de construction :

  • La nature du sol, pour assurer les fondations du bâti ;
  • Le voisinage, afin d’évaluer la qualité de vie ;
  • Le sens du vent et l’ensoleillement aideront à déterminer les orientations des pièces à vivre et à estimer la consommation énergétique.

Viabilité du terrain de construction

Avant de construire sur un terrain, il est recommandé de récupérer le certificat d’urbanisme à la mairie de la commune où la parcelle est située. En effet, étudier ce document avant l’achat évite souvent des déconvenues qui pourraient contrarier ses projets de construction, puisqu’il renseigne sur :

  • La situation ;
  • La constructibilité ;
  • Les règles d’urbanismes en vigueur ;
  • La viabilité.

Un terrain viabilisé permet de s’assurer qu’il est facilement rattachable au tout-à-l’égout et aux réseaux d’eau potable, d’énergie et de communication. Si la parcelle est déjà bien desservie, elle peut alors éviter à son acquéreur d’avoir des travaux de raccordement à réaliser. En effet, ils peuvent représenter un coût élevé.

Terrain constructible isolé ou en lotissement

Le choix d’un terrain isolé ou en lotissement découle des attirances du propriétaire pour la construction de sa maison en 2020.

Avantages et inconvénients du type de terrain

Si l’acquéreur préfère le calme et sans vis-à-vis, construire sur une surface isolée paraît le plus approprié. Cependant, ces parcelles étant généralement éloignées des commodités du centre-ville, il faudra alors tenir compte de la distance entre sa maison individuelle et son lieu de travail et des commerces. De même, les dépenses liées aux travaux de raccordement sont également à prévoir. À contrario, ces problèmes ne se posent pas lorsque le choix se tourne vers un terrain en lotissement ou dans une zone urbanisée. Cet état de fait signifie que le terrain  se situe souvent à proximité des agglomérations. Toutefois, s’installer dans un espace collectif présente des risques de vis-à-vis et d’éventuelles nuisances sonores dues au voisinage.

Taxes locales de sa maison individuelle

Dans les deux cas, il est recommandé de prendre connaissance des différentes taxes locales afin de prévoir les dépenses ou de décider de renoncer au terrain. En effet, de nombreux acquéreurs ne pensent pas à intégrer la fiscalité dans leur projet de construction. En réalité, un prix au mètre carré avantageux n’implique pas forcément des taxes d’habitation et foncières abordables. De plus, il est pertinent d’effectuer un rapport entre cette imposition et la côte immobilière du quartier. Car, même si l’achat immédiat n’est pas forcément dédié à la revente, réfléchir à la possibilité de faire une plus-value si la situation devait se présenter reste judicieux.

Est-ce réellement une bonne affaire de construire sur ce terrain ? L’avis d’un expert dans l’investissement immobilier vous aidera sans aucun doute dans votre choix de la perle rare.

ABOUT THE AUTHOR

David Devila