Logement neuf
22Juil

Achat d’un logement neuf : les charges à prendre en compte

Logement neuf : quelles charges à prévoir ?

L’acquisition d’un logement neuf implique de nombreux frais annexes. Voici toutes les charges à prendre en compte dans votre budget.

Logement neuf : les impôts locaux applicables

Lors d’un achat immobilier en VEFA, les impôts locaux font partie des charges post-livraison à prendre impérativement en compte.

La taxe d’habitation 2020 d’un bien neuf

Vous envisagez de résider dans votre logement neuf ? Si la taxe d’habitation est vouée à disparaître, certains foyers devront encore s’en acquitter jusqu’en 2022. Vous pourriez donc être concerné même en cas d’acquisition d’un logement neuf en 2020. Renseignez-vous bien au préalable sur les taux applicables dans votre commune. Ces derniers peuvent fortement varier et impacter votre budget.

La taxe foncière 2020

Tous les propriétaires d’un bien immobilier, qu’ils résident ou non dans les lieux, doivent payer la taxe foncière. Son montant varie en fonction :

  • De la valeur cadastrale de votre bien.
  • Des taux votés par les collectivités territoriales.
Bon à savoir : l’exonération de la taxe foncière d’un logement neuf

Certaines communes accordent aux propriétaires d’une maison ou d’un appartement neuf une exonération de taxe foncière pendant 2 ans. Pensez donc à contacter la mairie dans laquelle vous achetez votre bien immobilier pour obtenir plus d’informations.

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères

Tous les biens immobiliers qu’ils soient neufs ou anciens sont soumis à la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Son montant est fixé et prélevé par la commune où se trouve le logement neuf concerné. Il est, par ailleurs, important de noter que tous les propriétaires sont soumis à cette taxe. Peu importe donc qu’ils soient exonérés de taxe foncière ou de taxe d’habitation. Il faut donc impérativement en tenir compte lors de l’achat d’un logement neuf.

Les charges de copropriété d’un bien neuf 

Si vous décidez de devenir propriétaire de votre logement, vous allez devoir vous acquitter de charges de copropriété.

Quelles sont les charges de copropriété ?

Pour un immeuble neuf, les propriétaires n’auront à payer que des charges courantes (assurance, travaux de maintenance). Les charges exceptionnelles votées par l’assemblée générale (rénovation, travaux) ne s’appliquent, en principe, qu’aux immeubles anciens.

À noter que vous pourriez ne pas être concerné par certaines charges de copropriété. C’est le cas par exemple, des frais d’entretien d’ascenseur. Si votre appartement neuf se trouve au rez-de-chaussée, vous n’y participez pas.

Quand sont dues les charges de copropriété ?

Lors d’un achat immobilier en VEFA, le bien n’est pas encore finalisé. Par conséquent, aucune charge de copropriété ne vous sera réclamée pendant la construction.

Une fois le logement neuf livré, la copropriété est créée. Le montant prévisionnel des charges sera fixé par le syndic de copropriété lors de la première assemblée générale. Par ailleurs, les propriétaires devront alimenter le fonds de travaux de la copropriété. Ce dernier est obligatoire pour tous immeubles de plus de dix appartements.

Immeuble neuf et appartements vides

Il arrive que le promoteur ne parvienne pas à vendre certains appartements avant la fin des travaux. Ces derniers restent alors vides, parfois pendant plusieurs mois. Heureusement, cela n’a pas pour effet d’alourdir les frais des autres propriétaires de l’immeuble. C’est en effet au promoteur de s’acquitter des charges relatives aux logements vacants, en attendant leur vente.

Acheter un logement neuf nécessite de bien évaluer ses charges. Pour les frais courants (électricité par exemple), impossible de se référer aux factures précédentes pour estimer son budget. Surface, exposition, matériaux de construction devraient néanmoins vous permettre de vous faire une bonne idée du montant de vos futures factures.

ABOUT THE AUTHOR

David Devila