augmentation du prix du neuf en 2020
06Déc

Augmentation du prix du neuf en 2020

Rareté | Augmentation du prix du neuf en 2020

Le marché immobilier fait face à une spectaculaire augmentation du prix du neuf en 2020. En cause, le ralentissement du secteur de la construction.

Causes de l’augmentation du prix du neuf en 2020

Les produits neufs se font rares sur le marché immobilier. La période électorale et le confinement ont immobilisé les projets, créant une pénurie immobilière dans le neuf. Une situation qui a contribué à l’augmentation fulgurante du prix de ces logements.

Ralentissement de la construction

Les dispositifs de lutte contre la crise sanitaire ont considérablement impacté les mises en chantier de programmes immobiliers neufs. Il en résulte aujourd’hui une pénurie de biens à commercialiser. On observe en effet une chute des ventes de logements neufs sur le deuxième trimestre 2020. Moins de 400.000 nouveaux logements ont été mis en chantier cette année. Or, les besoins en habitat sont bien là, surtout dans les grandes zones urbaines. Les métropoles françaises concentrent près de 39% de la population et regroupent 43% des emplois. Les investisseurs potentiels sont donc nombreux. Mais les prix ne font que grimper, ce qui fragilise le pouvoir d’achat des acquéreurs. Il est urgent de relancer le secteur de la construction et de la vente de programmes neufs, pour rééquilibrer le marché.

Investissement immobilier, une valeur refuge

Pour leur usage personnel ou pour un investissement locatif, les Français sont nombreux à se tourner vers le marché de l’immobilier neuf. Pour beaucoup, acheter une maison ou un appartement devient une valeur refuge. L’immobilier représente une épargne qui rassure face aux marchés boursiers instables. L’augmentation du prix du neuf en 2020 n’est pas nécessairement un frein à ce phénomène. Certains paramètres jouent d’ailleurs en faveur de l’investissement dans la pierre, tels que l’augmentation démographique ou l’autofinancement de la retraite. Par ailleurs, les constructions neuves répondent parfaitement aux nouvelles exigences des acquéreurs en matière d’habitat. Ils souhaitent des logements respectueux de l’environnement, peu énergivores, bien pensés, bénéficiant d’espaces extérieurs.

Explosion des prix sur le marché du neuf

Le ralentissement du secteur de la construction et l’absence de renouvellement de l’offre ont fait grimper les prix. L’immobilier neuf devient un produit rare et cher, en région parisienne comme en province.

Investir dans l’immobilier neuf coûte plus cher

Les grandes villes affichent une augmentation vertigineuse des prix de l’immobilier neuf. À Lyon par exemple, il faut désormais compter près de 40.000€ de plus qu’il n’y a six mois, pour un appartement neuf T3. Lille est également victime du ralentissement de la construction. Le 3 pièces neuf a augmenté en moyenne de 25.000€ en 6 mois. D’autres villes, comme Toulouse ou Montpellier, ont vu bondir leurs prix, avec une hausse de 7.000 à 8.000€ en moyenne. Malgré les taux de crédit au plus bas, cela représente pour les investisseurs un effort de trésorerie important avec des mensualités qui augmentent de plus de 12% sur les emprunts étalés sur 20 ans. Ce phénomène n’est pas nécessairement constant en périphérie urbaine ; par ailleurs, il existe quelques rares secteurs où les prix sont très compétitifs.

Quelques rares bulles de baisse de prix

L’immobilier neuf affiche traditionnellement des prix 20% plus chers que dans l’ancien. Pourtant, certaines localités situées en périphérie des grandes villes proposent des produits neufs au prix de l’ancien. Selon une étude menée par le groupe Se loger, aux abords des grandes métropoles françaises, l’écart de prix est parfois minime entre le neuf et l’ancien. On relève par exemple une différence de seulement 10% à Rillieux-la-Pape, à proximité de Lyon. De même, autour de Bordeaux, l’écart n’est parfois que de 2%. Dans la majorité des cas cependant, la tendance est à l’augmentation du prix du neuf en 2020. Mais investir dans l’immobilier neuf présente de nombreux avantages avec des frais de notaire spécifiques ou des dispositifs incitatifs comme la loi Pinel.

Pour vos investissements immobiliers, informez-vous en temps réel sur notre réseau Twitter.

ABOUT THE AUTHOR

David Devila