Acheter

Dans la catégorie « rénover votre habitat », nous observons que l’embellissement du logement répond aux besoins fondamentaux, mais également à nos modes de vie (progrès, économie, nature).

Les actes d’achat et investissement satisfont les mêmes besoins mais de manière plus complète. Ils contribuent à l’épanouissement d’un jeune couple ou concrétisent la vie de famille.
On le dit assez : l’immobilier, c’est le projet d’une vie. Et c’est aussi le pilier du modèle social économique :

  • actif n°1 du patrimoine des français,
  • 1° créateur de richesse (valeur ajoutée du PIB),
  • pourvoyeur d’emploi.

DavidDevila propose des formations en investissement immobilier.


L’ambition d’accompagner les acheteurs et investisseurs nous amène à analyser et comprendre pour proposer une offre globale de formations accessible à tous.

Dans ce besoin de comprendre l’offre et la demande, voici en résumé quels sont les grands chiffres à savoir sur l’achat immobilier :

Sommaire

Commençons par voir qui achète.

Les acheteurs immobiliers

Chacun avec un objectif, un budget et un financement différents, les acheteurs achètent avec un objectif bien précis.

De la même manière que la rénovation concerne l’ensemble des français, l’achat immobilier et l’investissement immobiliers sont plus que des options de patrimoine.
Ouverts à tous, des conditions avantageuses, des biens partout en France, l’immobilier este marché de l’offre et la demande par excellence.

Le droit à la propriété

Pourquoi acheter de l’immobilier ? Foncier, liberté et famille

Absolu, exclusif et perpétuel. Telle est la définition du droit à la propriété sur lequel repose également la liberté d’en jouïr sans limite de temps. La protection matérielle de ce droit figure dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen.

En allant plus loin, le droit de propriété se prolonge sur l’immobilier en offrant la sûreté, la liberté et la résistance qui s’exprime par les besoins.

Les besoins fondamentaux
L’immobilier est le pilier de nos sociétés de consommation. En plus des besoins physiologiques et de sécurité, il répond à d’autres objectifs : appartenance, estime et accomplissement.
La conjugaison de l’ensemble de ces facteurs crée une appétence naturelle pour les projets immobiliers.
De même, l’achat immobilier peut concerner la propriété professionnelle. Les avantages pour les entreprises sont les mêmes que pour les particuliers.

Les avantages compétitifs
Le risque
La sécurité est garantie sur le secteur. Il dispose d’un statut préférentiel pour plusieurs raisons dont la création de richesse, le soutien des acteurs publics et son offre de biens et services.

Les perspectives
Le secteur immobilier est le premier contributeur à la croissance. L’activité immobilière pèse 420 milliards avec une croissance de 22% et 88 milliards de recettes fiscales (+11%) en un an à pondérer avec l’effet confinement.

La disponibilité
Disposer de son bien crée une liquidité dynamique convoitée par les professionnels et les particuliers qui peuvent réaliser des opérations répondant à plusieurs objectifs :

  • revente,
  • retraite,
  • location,
  • transmission,
  • défiscalisation.

La rentabilité
Plus difficile à évaluer, on sait qu’entre le prix des biens et le volume de transactions, les vendeurs sont gagnants.

Cette inflation continue de l’immobilier garantit aux acheteurs de systématiquement vendre plus cher qu’ils ont acheté au rythme moyen de 10 % par an.

Cette courbe est le meilleur argument pour un acheteur.

Voici le marché en volumes.

Quels types de biens ?

Deux types de biens (maison, appartement, neuf ou ancien) et pour deux profils acheteurs.
Les primo accédants
Ils achètent soit :

  • des maisons : surface moyenne de 120 m2, 5 pièces pour vivre à plus de 3/4 personnes
  • des appartements : surface de 71 nm2, plutôt 3 pièces pour vivre à 2/3 personnes
  • les maisons de même type : surface équivalente (117 m2), avec autant de pièces mais pour vivre à 2
  • les appartements : plus grand, plutôt 4 pièces et aussi moins nombreux (voire tout seul)
Les options disponibles

L’offre est large dont le premier achat, mais également

  • la région
  • zone urbaine ou plutôt rurale
  • les caractéristiques du bien : surface, nombre de pièces, type de projet
  • le mode de vie : seul ou à plusieursle financement : les maisons sont plus souvent financées à deux

Le rédecoupage français en grandes régions a rapproché les jeunes des centres urbains et éloigné les plus âgés.

Prix de l'immobilier moyens par régions

Quel est le budget moyen ?

  • les prix : après l ‘emploi, bien sûr le prix est le deuxième critère. C’est lui qui conditionne la faisabilité du projet.
  • Selon le profil d’acheteur, seul ou à deux, pour habiter, louer ou en résidence secondaire, les français disposent d’une offre de 80 k€ jusqu’à 350 k€ pour une maison en Corse.
  • On observe que les régions littorales tiennent le podium (derrière Paris) par opposition à l’intérieur des terres.
Ces chiffres sont en moyenne et ils ne sont qu’une approximation. Le prix est le deuxième facteur après l’emploi. Il représente
Le volume de transactions

Quelles sont les régions dynamiques et pourquoi ?

On observe de suite que le premier facteur impactant l’immobilier est la pression démographique. Les trois premières zones du marché sont les trois grands ensembles urbains. De même, les transactions professionnelles expliquent dette densité urbaine. Les professionnels sont une catégorie où l’actif immobilier, comme chez les particuliers, est une grosse source de capital.
Quel est le budget moyen ?

Les autres facteurs :

  • emploi et pouvoir d’achat :

On voit ici que certains territoires génèrent plus d’économie que d’autres.
Le Sud de la France classe quatre régions littorales dans le Top 6 : Corse, Occitane Bretagne et PACA à caractère touristique.

 

Les régions Pays de Loire et Parisienne complètent ce classement presque proportionnel au volume de transactions.
  • l’objectif : acheter pour habiter, louer ou pour les vacances.
  • l’attractivité : les villes sont notées selon l’éducation, la santé, les services, les commerces.
Finalement, le classement des propriétaires par régions montre également que l’équation prix et géographie est le vrai équilibre pour des projets de long terme.