achat immobilier à plusieurs
08Nov

Achat immobilier à plusieurs, comment s’y prendre

Achat immobilier à plusieurs, comment s’y prendre 

Entre amis ou en famille, l’achat immobilier à plusieurs peut prendre différentes formes. Avant de se lancer, voici les spécificités d’un tel projet.

La préparation d’un achat immobilier à plusieurs

Pour leurs investissements immobiliers en 2020 et 2021, les acquéreurs peuvent décider d’acheter un logement à plusieurs. Si un projet immobilier en commun présente de nombreux avantages, il n’est pas dénué de risques.

Les avantages d’un achat immobilier à deux

Qu’il s’agisse d’acheter son logement ou une résidence secondaire pour les vacances, l’investissement financier est important. La présence d’autres acquéreurs peut permettre de :

  • Répartir le prix d’achat entre plusieurs personnes et ainsi réduire le coût de l’investissement pour chacune d’elles;
  • Bénéficier d’un emprunt immobilier plus important afin d’acquérir un bien plus grand et/ou mieux situé;
  • Diviser les dépenses liées à l’achat du bien immobilier (frais de notaire, frais d’agence immobilière, etc.) et à la gestion du logement (travaux de rénovation, charges de copropriété, impôts, électricité, eau, etc.);
  • Vivre avec des personnes souhaitant partager certaines valeurs (respect de l’environnement, échanges, partage d’espaces communs, etc.).

Les risques d’un investissement à plusieurs

L’achat immobilier à plusieurs n’est pas un acte anodin. Il crée des liens juridiques entre les acquéreurs et peut être à l’origine de désaccords. Il est donc essentiel de préparer cet achat en :

  • Vérifiant que tous les participants ont la même vision du projet, qu’il s’agisse d’un investissement locatif, ou d’un logement d’habitation;
  • Organisant la vie ensemble : répartir les périodes d’occupation pour une maison de vacances, et fixer les règles de vie (ménage, bruits, etc.);
  • Anticipant certaines difficultés : Que faire si un propriétaire souhaite quitter le projet et/ou vendre le bien ? Comment éviter les blocages en cas de désaccord sur la réalisation de travaux par exemple ?

La forme juridique pour investir à plusieurs

L’achat immobilier à deux, trois ou quatre personnes peut prendre plusieurs formes. Indivision, tontine et SCI (Société Civile Immobilière), chacune présente des intérêts et des inconvénients.

Acheter en indivision ou avec une tontine

L’indivision et la tontine ont pour principal avantage qu’aucune formalité n’est nécessaire pour leur mise en place. La tontine consiste en une clause insérée dans l’acte d’achat. Elle permet aux acquéreurs de profiter du bien immobilier tout au long de leur vie. La propriété du bien revient ensuite entièrement au dernier survivant des acquéreurs. L’achat en indivision correspond, quant à lui, à une situation dans laquelle chacun des acquéreurs est propriétaire d’une quote-part du bien immobilier. Cette quote-part équivaut à la participation financière de chacun des acquéreurs. L’indivision et la tontine présentent un inconvénient majeur : les décisions importantes (vente du bien, etc.) doivent être prises à l’unanimité. Cela peut entraîner des blocages en cas de désaccord entre les propriétaires. Pour éviter ces difficultés dans le cadre d’une indivision, les acquéreurs peuvent rédiger une convention d’indivision (article 1873-1 du code civil).

Créer une société civile immobilière

La création d’une SCI pour l’achat d’un bien immobilier impose des formalités et des coûts qui peuvent freiner certains acquéreurs. Créer une société nécessite notamment la rédaction de statuts et l’inscription au centre de formalité des entreprises. Pourtant, cette solution peut être adaptée pour un achat immobilier à plusieurs. Dans ce cas, c’est la SCI qui est propriétaire du ou des bien(s), et non les membres du projet immobilier. Ces derniers possèdent des parts de la société en contrepartie de leur apport financier. L’intérêt principal de la SCI est qu’elle évite les blocages. En effet, un gérant, nommé selon les règles fixées par les statuts, s’occupe des affaires courantes. Les décisions importantes sont, quant à elles, prises en assemblée selon une majorité fixée dans les statuts. Il est donc important de rédiger, avec l’aide d’un professionnel, des statuts personnalisés afin d’anticiper d’éventuelles difficultés.

Pour en savoir plus sur la création d’une SCI, découvrez la vidéo de David Devila. Et profitez de ses astuces pour vos investissements immobiliers en 2020 et 2021, en le suivant sur les réseaux sociaux : YouTube, Twitter, Facebook, Instagram, ou encore Pinterest.

ABOUT THE AUTHOR

David Devila